Les plantes sont une source inépuisable de bienfaits. En tisane, en cataplasme, en infusion, en hydrolat ou encore en macérât, diverses techniques permettent de profiter de leurs vertus. Dans cet article, nous nous intéressons particulièrement au macérât, en prenant pour exemple le macérât de rose. Vous pourrez apprendre à fabriquer votre macérât huileux de rose maison et on vous dit tout sur ses applications.

Qu’est-ce qu’un macérat ?

Mais d’abord, qu’est-ce qu’un macérât ? Vous vous en doutez sûrement, un macérât est le résultat d’une macération. Il peut s’agir de macération aqueuse, qui récupère les substances actives hydrophiles, ou d’un macérat huileux, destiné à récupérer les principes actifs lipophiles. Un macérât huileux est donc le produit de la macération d’une plante ou de fleurs dans de l’huile végétale. L’huile constitue alors le support, ou solvant d’extraction, qui va servir à recueillir les principes actifs du végétal choisi. La macération peut se faire à froid ou à chaud, avec des plantes fraîches ou séchées. Un macérat peut être effectué avec n’importe quel végétal, selon l’usage que l’on souhaite en faire et selon l’huile thérapeutique que l’on souhaite obtenir. Le meilleur moyen de faire connaissance avec cet élixir magique est d’en fabriquer. Que diriez-vous d’essayer le macérat huileux de pétales de rose ?

Comment faire un macérat de rose ?

La macération à froid dure 4 à 6 semaines, alors que la macération à chaud prend quelques heures. Dans les deux cas, prévoyez environ 200/250 grammes de pétales pour 1 litre d’huile.

Macération à froid

  • Remplir la moitié d’un récipient en verre avec les pétales de rose ;
  • Ajouter votre huile végétale jusqu’à recouvrir les pétales ;
  • Fermer hermétiquement et conserver à l’abri de la lumière ;
  • Laisser reposer 4 à 6 semaines en secouant de temps en temps ;
  • Filtrer le mélange huileux avec un linge propre très fin style « étamine » ;
  • Faire couler directement dans votre flacon stérile à l’aide d’un entonnoir propre et stérile lui aussi ;
  • N’hésitez surtout pas à bien presser les pétales pour extraire le plus d’huile possible ;
  • Vous pouvez ajouter un peu de vitamine E pour éviter que votre huile devienne rance.

Macération à chaud

Une macération à chaud a l’avantage d’être plus rapide et de diminuer le risque de fermentation. La recette du macérât de rose à chaud est idéale pour les impatientes !

  • Remplir votre récipient en verre jusqu’à la moitié avec vos pétales ;
  • Couvrir d’huile végétale ;
  • Mettre votre récipient dans une cocotte ou un fait-tout et remplir d’eau jusqu’à quelques centimètres du couvercle ;
  • Laisser infuser à feu doux 2 heures environ, en veillant à ce qu’il y ait toujours de l’eau dans le bain-marie ;
  • Éteindre le feu et laisser refroidir ;
  • Procéder ensuite comme pour la macération à froid : filtrer, ajouter de la vitamine E et fermer hermétiquement.

Vous obtenez ainsi un flacon d’huile de rose, prêt à être utilisé au gré de vos besoins. Vous pouvez faire de l’huile de rose rouge ou de rose de mai, du macérât de rose musquée ou encore du macérat huileux de rose de damas pour son parfum envoûtant. Variez les plaisirs selon les saisons. Les roses fleurissent dès le printemps et jusqu’aux premières gelées, en fonction des espèces et des régions, alors ne vous privez pas. Faire son macérat de rose maison est très simple et très satisfaisant. Au-delà du plaisir de faire vous-même, vous aurez plaisir à expliquer à vos amies comment faire votre fameux macerat pétale de rose !

Les bienfaits du macérat de rose

Voici les utilisations du macérat de rose, cette huile magique issue tout simplement de la macération de rose, et bourrée de qualités :

  • Lutter contre les rides, atténuer les taches dues à l’âge et prendre soin des peaux matures ;
  • Nourrir les peaux sèches qui tiraillent ;
  • Soulager les peaux sensibles et irritées et atténuer les rougeurs ;
  • Assouplir et nourrir les peaux atopiques ;
  • Calmer la peau après une exposition au soleil ;
  • Atténuer les cicatrices d’acné et les vergetures ;
  • Améliorer l’aspect général de la peau.

Cet article peut également vous intéresser : Comment utiliser l’hydrolat de sauge ?

Le macérat de rose a plusieurs fonctions. Il peut être utilisé pur, ou entrer dans la composition de vos produits cosmétiques DIY, comme le lait de corps, la crème antiride ou le baume après-soleil.

Selon ce que vous prévoyez de faire, vous pouvez utiliser différentes huiles végétales :

  • Huile d’olive ou de tournesol pour une base neutre ;
  • Huile d’amande douce ou de pépin de raisin pour utiliser votre macérât comme une huile corporelle hydratante ;
  • Huile d’avocat pour une huile de corps encore plus nourrissante ;
  • Huile d’argan ou de jojoba pour un soin du visage ou un produit démaquillant.

Il est possible d’ajouter quelques gouttes d’huile de rose dans votre crème de jour ou de nuit pour la rendre plus nutritive.

Vous pouvez à présent confectionner vos macérats huileux maison. Vous allez sans aucun doute vous prendre au jeu, et essayer avec d’autres plantes médicinales. Elles se prêtent toutes à la macération, à froid ou à chaud. Collectez les bienfaits thérapeutiques des plantes dans vos flacons pour soigner les petits maux du quotidien et surtout, pour prendre soin de vous !