Vous réalisez vous-même vos confitures et avez donc à cœur de les conserver de la meilleure façon possible. Les confitures sont appréciées du plus grand nombre et permettent de consommer des fruits de la belle saison, toute l’année durant. Quelques règles essentielles sont cependant à observer pour garantir la bonne conservation de vos confitures faites maison. Découvrons-les ensemble dans cet article.

Comment bien conserver ses confitures faites maison ?

Pourquoi et comment stériliser des pots de confiture faite maison ?

La première étape essentielle lorsqu’on se lance dans la confection de ses propres confitures est d’acquérir – ou de récupérer – des pots en bon état, propres à un usage alimentaire. Avant de les utiliser, pensez bien à stériliser vos pots. Pour une conservation optimale de la confiture, les bocaux les plus utilisés sont ceux en grès, verre, faïence et céramique. L’opération de stérilisation est toute simple :

  • Nettoyez soigneusement vos pots et leur couvercle ;
  • Plongez-les ensuite une vingtaine de minutes dans un grand volume d’eau bouillante ;
  • Posez-les à l’envers sur un linge propre pour les faire sécher.

Le taux de sucre, conservateur naturel

Le sucre apporte cette note délicieusement gourmande aux confitures. Cependant, s’il est depuis toujours employé pour réaliser des confitures, c’est avant tout pour ses propriétés de conservateur naturel. Pour que vos confitures maison gardent toutes leurs propriétés organoleptiques au fil du temps, vous devez veiller à ce que leur taux en sucre soit d’environ 55 %. Les fruits contiennent par eux-mêmes environ 15 % de sucre, selon la variété. Il vous appartient ensuite d’estimer la dose de sucre à ajouter à votre préparation. Nous vous conseillons d’utiliser du sucre blanc cristallisé pour éviter l’introduction d’impuretés dans votre mélange.

Comment remplir ses pots de confiture ?

Pour remplir vos pots de confiture, veillez à disposer d’une louche et d’un entonnoir parfaitement propres pour ne pas contaminer votre préparation. Une fois votre confiture bien cuite :

  • Remplissez vos pots en laissant un espace libre d’environ 0,5 centimètres en haut du pot,
  • Vissez fermement vos couvercles,
  • Placez vos pots en position inversée (tête en bas) pour en stériliser la partie supérieure et pour chasser l’air éventuellement emprisonné à l’intérieur.

Pourquoi étiqueter ses pots de confiture faite maison ?

Lorsque vous avez terminé le remplissage des pots, apposez une étiquette sur chacun d’entre eux. Inscrivez la date de confection, qui vous sera utile ultérieurement si vous avez un doute sur la durée de conservation de vos confitures faites maison. Notez également la variété de fruits si d’éventuelles confusions sont possibles. Pensez à créer de belles étiquettes personnalisées avec vos enfants ou petits-enfants, ils vont adorer cette activité !

Combien de temps peut-on garder les confitures faites maison ?

Sachez tout d’abord qu’il n’est pas judicieux de garder vos confitures faites maison trop longtemps. Elles ne se bonifient pas avec le temps ! La durée de conservation des confitures faites maison est généralement de 1 an environ. Passé cette date, il est préférable d’en refaire de nouvelles à la saison des fruits convoités. Vous établissez ainsi un cycle annuel de réalisation / dégustation. En adoptant ce rythme, vous êtes en outre certains de profiter de toute la subtilité du goût des fruits. Mieux vaut donc adapter la quantité de pots réalisés à votre réelle consommation.

Vous pouvez conserver ces pots dans un placard, une cave, une remise, etc., autrement dit à l’abri de la lumière, de l’humidité et de la chaleur. Ces pots n’ont aucunement besoin d’être mis au frais. Vous pouvez en offrir quelques pots à vos proches et amis : un cadeau fait maison fait toujours très plaisir !

Comment conserver un pot de confiture ouvert ?

Une fois ouvertes, le temps de conservation des confitures faites maison est de 15 jours. Vous devez alors la conserver au réfrigérateur et toujours utiliser une cuillère bien propre pour vous servir. De cette façon, vous n’insérez dans le contenant aucun germe ou bactérie qui pourraient créer une contamination ou de la moisissure.